Mécèn'Élite Anjou Suivez nous sur Twitter !

2016 : cap sur une année sportive avec Mécèn’Elite Anjou !

25 janvier 2016


Créé en juillet 2013, à l’initiative de la CCI de Maine-et-Loire, Mécèn’Elite Anjou est un réseau d’entrepreneurs passionnés de sport. Composé de 13 entreprises, de 2 membres particuliers et de la Fondation Mécène et Loire, le Fonds de dotation accompagne les sportifs de haut niveau du Maine-et-Loire dans leur double projet. Stages, contrats de professionnalisation, contrats d’apprentissages, emplois aménagés, mise en relation pour une formation ou un entretien d’embauche : à ce jour, 31 athlètes aux situations très diverses ont pu bénéficier d’un soutien.

Malgré quelques belles réalisations, comme en témoigne l’accueil de Jean-François Ladonne, capitaine de l’équipe de France de Roller-Hockey, au sein de l’entreprise COMEC (Cholet), lors de son transfert vers le club des Hawks d’Angers, Mécèn’Elite Anjou éprouve quelques difficultés à s’ancrer sur ton territoire.

Pour Pierre Maire, Président du Fonds de dotation : « Faire appel à Mécèn’Elite Anjou doit devenir un réflexe pour les clubs sportifs du département. Une proposition de formation ou d’emploi à un athlète peut se révéler un véritable atout dans la stratégie de recrutement ! Notre initiative est unique en France et il n’est pas anormal, dans un contexte économique qui plus est difficile, que nous connaissions quelques difficultés. Nous devons étoffer notre réseau d’entreprises pour répondre à des demandes de plus en plus diverses et sensibiliser davantage le monde sportif à l’insertion professionnelle des athlètes afin de susciter le dépôt de plus nombreuses candidatures »

Jean-François Ladonne, une recrue de poids pour les Hawks Angers

Depuis septembre 2015, Jean-François Ladonne évolue avec les Hawks Angers qui occupent actuellement la 3ème place du classement de la Ligue Elite de Roller-Hockey. Sollicité par plusieurs clubs du championnat en fin de saison dernière, il a donné la priorité à l’équipe angevine qui a axé sa proposition sur 2 paramètres : un projet sportif ambitieux et une aide dans la construction de son avenir professionnel. Soutenu par le réseau de Mécèn’Elite Anjou, Jean-François Ladonne a ainsi intégré l’entreprise COMEC (Cholet), dirigée par Philippe Choquet, dans le cadre d’un CAP Menuiserie, une formation proposée par la CCI de Maine-et-Loire.

jfladonne
Palmarès :
-Capitaine de l’Equipe de France de Roller-Hockey
-Vice-champion du monde 2008 et 2015
-Vice-champion World Games Olympics 2009
-Finaliste de la Coupe de France 2014

Comment s’est déroulé ton transfert depuis Anglet jusqu’à Angers ? 
Mon transfert s’est très bien passé. J’ai été très bien accueilli par le club des Hawks. Le groupe est de qualité et je connaissais déjà quelques joueurs. Toute l’équipe m’a réservé un très bon accueil et a facilité mon intégration.
Qu’est-ce qui a motivé ta décision de signer chez les Hawks ? 
Mon ancien club, Anglet, a été rétrogradé en troisième division. Mon but était de continuer à jouer au haut niveau, mais pas que! J’avais un double projet, professionnel et sportif. Il y avait à Angers un club de qualité. Pour le coté professionnel, Mécèn’Elite Anjou et le club m’ont accompagné dans la recherche d’un patron et une formation dans la menuiserie bois. Ça n’était pas gagné d’avance mais le club et Mécèn’Elite Anjou ont fait le nécessaire et j’ai pu débuter ma nouvelle vie Angevine !
Quels sont tes objectifs sportifs pour cette saison chez les Hawks ? Et avec l’équipe de France ?
Mes objectifs sportifs sont de donner le meilleur de moi-même avec les Hawks. De m’entraîner dur afin de défendre ma place en équipe de France. Je découvre un nouveau club, où tout est différent, tant sur l’aspect sportif qu’organisationnel. C’est très enrichissant pour moi.
Tu mènes actuellement un double projet : ta carrière sportive chez les Hawks et avec l’équipe de France et une formation Menuiserie en alternance. Comment arrives-tu à gérer ces « deux vies » de front ?
C’est tout nouveau pour moi. C’est un rythme de vie à prendre. J’ai la chance de me sentir super bien tant avec mon équipe de hockey qu’avec mes collègues de menuiserie. Au final, c’est cette très bonne entente sur les deux fronts qui facilite mon double projet.
Comment ta situation de sportif de haut niveau est-elle prise en compte par l’entreprise qui t’accueille en alternance ? (aménagements horaires, utilisation en communication interne, partage avec les autres salariés… ?)
L’entreprise me soutient totalement. Le PDG et mes responsables sont à l’écoute et très conciliants.  Ils m accordent le temps nécessaire pour la pratique de mon sport à haut niveau. J’ai aussi été très bien accueilli par les employés de la société, et je partage avec eux mes expériences sportives.

 

Déposer un dossier de candidature

Soutenir le Fonds de dotation Mécèn’Elite Anjou

Sportifs soutenus

Curabitur luctus Donec velit, ipsum quis